La liaison vous propose un week-end clé en main !

Quand nous avons vu apparaître dans nos évènements Facebook un week-end à Caen organisé par la Liaison, ça nous a rendu curieux ! Que pouvait bien préparer cette association qui avait déjà quelques soirées à son actif, et dont certains membres connaissent bien Caen ? Quelle vision de notre ville allait-on nous offrir ? Toutes ces questions en tête, nous avons contacté Flavie, membre de La Liaison pour qu’elle y réponde. Ce qu’elle a très gentiment fait. Si vous aussi, vous vous demandez ce que devient La liaison, et en quoi va consister ce week-end, cet interview est fait pour vous !

– Flavie, tu es membre de l’association La Liaison, qui a préparé cet évènement, peux-tu nous rappeler qui est derrière cette association et quel en est le but ?

Le but de l’asso est d’organiser des concerts à taille humaine avec des groupes émergents qui viennent des 4 coins du grand Ouest. Le projet est né il y a environ 3 ans du constat suivant : on voyait toujours les même groupes de Caen, à Caen, et les groupes avaient du mal à trouver des dates dans d’autres villes. Ils envoient parfois des centaines de mails à des centaines de structures sans jamais de réponse. On a donc eu envie de revenir à quelque chose de beaucoup plus humain autour de vraies rencontres. On a continué à aller toujours plus aux concerts, et dans les villes alentours aussi, Rouen, Rennes pour voir ce qui se passe là bas, quels groupes jouent etc.

Après un an de recherches, de remodelage de l’asso, de membres qui restent, qui partent, on a fait notre première date : c’était la release de KDF. Un peu pour prendre la température. C’était cool, donc on a vite fait la seconde date, à la Maison de l’étudiant, avec Inaniel Swims de Caen, Betty the nun de Rennes et MNNQNS de Rouen. Les gars se sont bien entendus, et depuis ils s’entraident : la formule a fonctionné ! C’est une association à la carte, j’ai envie de dire, il y a un noyau dur bien-sûr, mais après chacun vient aider quand il veut, et quand il peut. Que ce soit pour faire une affiche, donner une idée de groupe, filer un contact, tenir le merch (ndlr : merchandising, vente de supports audio et objets dérivés), etc.

– Pourquoi avez vous organisé ce week-end ?
Une nostalgie de ta part, puisque tu es partie vivre sur Rennes ?

(Rires) Oui et la vice-présidente aussi ! Nostalgie peut-être pas encore, car je reviens quasiment une fois par mois à Caen revoir les copains, les concerts, etc. Et aussi parce qu’on a fait une date fin septembre à la MDE. Mais plutôt une envie de mettre en avant cette chouette ville où tout a commencé. On fête les 2 ans, et c’était logique qu’on le fasse à Caen. Et à la base, pour tout te dire, c’est parti d’une coïncidence de dates tout simplement.


– A propos de votre anniversaire (2 ans : félicitations !), quel bilan fais-tu de l’activité de l’asso ?

Je pense que les petits objectifs que l’on s’était fixés ont été remplis. Des concerts à taille humaine, dans plusieurs villes (on en a organisé un à Rouen, et maintenant Rennes) , toujours proposer des groupes de plusieurs villes, faire en sorte que les gens se rencontrent, échangent et s’entraident.

L’été dernier on s’est donné un nouveau challenge avec le blog, se remettre à l’écriture, et essayer d’avoir une régularité n’a pas été une mince affaire ! On se donne un nouveau challenge pour la rentrée, on croise les doigts. On nous sollicite régulièrement que ce soit pour programmer des groupes, mais aussi pour donner un simple contact, un coup de main sur une date, une idée de lieux dans d’autres villes etc. On est tous bénévoles, on a tous nos activités à côté et malgré ça, le bilan est plutôt cool, les liens ont été fait (rires).

– Votre évènement commence dès le vendredi (14) soir, à 18h chez Paulette, où vous y donnerez toutes les infos sur ce week-end, et se termine le dimanche (16) midi avec un tour du marché et un verre à la Station. Peux-tu nous en dire plus sur ce qui va se passer entre les deux ?

Cascades par Clément Davout

Le samedi, on peut se retrouver dès midi au Café Sauvage pour une cantine végétarienne et à prix libre. On y sera jusqu’à 18h. Passer l’après-midi au Café Sauvage pour ceux qui ne connaissent pas, c’est l’occasion de découvrir ce lieu super sympa ! En plus, s’il fait beau, la terrasse, ça va être le paradis ! C’est aussi l’occasion de voir l’expo de Clément Davout qui fini sa formation à l’Esam cette année et qui a déjà un beau parcours derrière lui.

À 16h il y aura le concert d’El Ayacha en acoustique et en solo. El Ayacha c’est un tout nouveau projet caennais constitué de Peter (feu KDF), Gildas (Portier Dean), et Adrien (Samba de la muerte) que vous avez déjà pu voir au Bocal et qui a remporté la troisième manche du tremplin phénix.
Il y aura aussi un goûter… d’anniversaire bien-sûr !

El Ayacha

Le soir, on se retrouve vers 20h30 au Bocal pour faire la nouba en écoutant Vertigo (Lille), MNNQNS (Rouen) et les Sparkling (Allemagne) avec qui ils font une tournée. C’est à prix libre.

– Comment avez-vous choisi les artistes que vous avez programmé ce week-end ? Par amitiés ? Par goût ?

MNNQNS

Par amitiés et par goût, voilà qui résume bien la philosophie de l’asso (rires) ! En général on a d’abord un coup de coeur pour un projet que l’on découvre en live. Ensuite on se parle, ou on s’envoie un message, ou on a des amis en commun, ou on se croise sur une autre date. Sur une base de goûts communs naît une sympathie.

Avec Peter, on s’est connus comme ça par son ancien projet, KDF il y a maintenant au moins, ouh là, 4 ans ! Il a ensuite intégré l’asso, c’est notamment lui qui a réalisé le logo et la plupart des affiches. C’est donc tout naturellement qu’on soutient son nouveau projet El Ayacha, en plus ça tombe bien : c’est de la balle !

Sparkling

Avec MNNQNS, c’est aussi une histoire qui dure depuis quelques années maintenant. La rencontre s’est faite à Rouen, on y accompagnait les Beach Youth pour une date là-bas, et ça nous a permis de découvrir une partie de la scène rouennaise. Vous l’avez remarqué, ils aiment bien Caen (rires). Ils ont alors demandé à y passer pendant leur tournée avec Sparkling.
Vertigo, ça sera une découverte pour nous, ils nous ont été conseillés par Emeric (ndlr : Emeric Brunet, qui est le propriétaire du Bocal)!

– Même question pour les lieux, qu’est-ce qui a décidé ces choix ?

L’idée de ce week-end pour les 2 ans, c’était de mettre en avant les choses qu’on aime faire à Caen le week-end : concerts, expo, boire un verre, et les lieux où l’on aime aller. On aurait voulu en proposer encore pleins, mais logistiquement, ce n’est pas forcément facile. Ce sont des lieux où l’on aime aller, dont on aime la philosophie, les valeurs, des lieux qui nous ont soutenus, accueillis.

– Dernière chose, à qui est destiné votre évènement ? 

Aux gens qui ne sont pas de Caen en priorité, ou alors tout le monde est le bienvenu ?

Tout le monde est le bienvenu bien-sûr ! Je dirais qu’il est destiné aux gens qui aiment Caen, ou qui ont envie de l’aimer (rires). Aux gens qui aiment la culture et qui aimeraient qu’elle soit encore plus mise en avant. Aux gens qui ont envie de soutenir les petites mains qui se démènent pour continuer à proposer des choses. (J’en profite pour remercier et saluer tout les gens qui nous aident à La Liaison !) À ceux qui ont tout simplement envie de passer un week-end de découvertes ou de redécouvertes artistiques, et tout ça quasiment gratuitement (chose à laquelle on tient à La Liaison). Bon week-end à tous !

Vous l’aurez compris, La liaison vous prépare un week-end bien sympathique. Ils ont fait des choix de lieux et d’artistes qui leur plaisent et, ça tombe bien, à nous aussi ! Avec tout ce qui vous est proposé, vous allez sûrement passer de très bons moments ! Alors rendez-vous vendredi soir, chez Paulette !

 

                                                                                                                     Propos recueillis par Morgane Podeur
Evènement Facebook 
Site internet