*Boréales* Sunday Super Sunday

Dimanche 23 novembre, la journée idéale pour découvrir Super Sunday de la Race Horse Company, qui affiche complet à la Comédie de Caen. Nous prenons le temps de choisir une bonne place, et très vite, six personnages font leur entrée sur scène, munis de leur canassons démesurés sur un ton ironique. Ce qui fait la magie du cirque, c’est que l’on passe par plusieurs phases tout au long du spectacle. Nous serons donc pris de rires, de peurs, de sursauts…

10264977_10204682712541511_5228148585081003684_nLes prises de risques se font si multiples qu’on n’en aurait pas le temps de toutes les applaudir. La richesse de Super Sunday tient dans la pluridisciplinarité, danses et acrobaties seules, en duo ou en équipe. Les figures réalisées sont complexes et on en vient même à se demander s’ils sont munis d’une colonne vertébrale. Je ne sais plus où donner du regard, leurs déplacements sur scène sont comme hyperactifs. Leurs gestes sont techniques et précis. Les acrobates sont soudés, prudents, au petits soins les uns envers les autres. Matelas et équipements nous rassurent d’une bonne sécurité. Le décors et leurs jeux de rôles sont théâtralisés, les paroles sont remplacées par des mimes, des visages grimaçants, ils se menacent, jouent parfois les prétentieux, fiers de leurs déambulations. Nos yeux pétillent, le monde s’arrête, tout parait surnaturel mais réalisable. Notre regard se fond à celui des enfants, le public redevient curieux comme étant à la quête d’une découverte, impatient d’une énième jérémiade. La musique est entrainante, elle m’incite à les rejoindre. Le décors devient une gigantesque salle de jeux pour enfants, sans doute inspirée des jardins de notre plus tendre jeunesse où l’on retrouve manège, roue, trampoline disproportionné, majoritairement maître de leur scénographie. La lumière est rythmée par leurs numéros, parfois chaleureuse comme pour les rassurer, soutenue par leurs mouvements affirmés, qui pour nous, seraient mis en danger. En sortant de la Comédie de Caen, une chose est certaine, on se sent d’un coup, plus fort et prêt à décrocher la lune !
10806373_10204682714101550_5681125532682555502_n
TEXTE : STÉPHANIE CHÉRON-CIELECKI
PHOTOS : FRANCK CASTEL